ombre et lumiere

 

LA COMMUNICATION

(Message reçu d'un Esprit. Tiré de la Revue Spirite, mars 1908.)

 

Ce n'est que lorsque vos cœurs sont animés du seul désir de progresser et de faire le bien, que vous devez ouvrir cette porte redoutable sur l'invisible : et vous ne devez l'ouvrir qu'après avoir prié pour appeler près de vous ceux qui sont chargés de vous guider dans cette vie. Ils vous entoureront, ils vous garderont, et avec eux, vous n'aurez rien à redouter.
* *
Car il y a toujours un certain danger, qui peut parfois devenir très grand, et pour les médiums et pour les assistants, lorsque, sans préparation morale, et dans le seul but de satisfaire une curiosité puérile, vous vous mettez en relations avec la tourbe des êtres mauvais qui vous entourent, et qui ne demandent qu'à se mêler à vous pour s'emparer de vos esprits et vous suggérer de mauvaises pensées.
* *
La médiumnité peut être un grand bien ou un grand mal. Elle sera toujours un bien quand les intentions du médium et des assistants seront pures et élevées ; dans tous les autres cas, elle peut être très nuisible.
* *
À côté des mauvais qui cherchent à vous nuire, il y a les esprits légers, les ignorants, les faux savants, les esprits à systèmes, etc. - Ne les écoutez pas : ils vous feront perdre votre temps et vous induiront en erreur.
* *
Ne jugez la communication que d'après elle-même, et non pas d'après sa source, car elle est bien souvent trompeuse. Soyez toujours très prudents, et n'acceptez rien à la légère.
Il ne faut pas plus considérer un conseil parce qu'il vient de ce côté, que s'il venait d'un ami terrestre. Notre condition de désincarné ne doit absolument rien ajouter à notre causerie. Nous ne sommes hélas ! ni plus savants, ni plus moraux.
Je ne parle pas, bien entendu, des esprits sages et élevés, des guides que vous avez aussi bien sur la terre que chez nous : Je parle de la majorité.
Or, on a le grand tort d'attribuer en général une grande importance d'écouter avec componction et soumission les avis de l'au-delà, parce qu'ils ont passé les murailles. Cela ne doit pas être. Traitez-nous comme si nous étions encore vos camarades terrestres, car la mort, je le répète, ne donne, du jour au lendemain, ni la sagesse ni la moralité.
- Il faut juger, choisir et adopter en toute liberté, de quelque côté que viennent les conseils.
* *
Ne demandez jamais à l'au-delà des conseils pour vos affaires terrestres ; vous avez, pour les résoudre, votre jugement et votre liberté.
Ne lui demandez pas la solution des grands problèmes métaphysiques ou l'explication des lois de l'univers et des secrets de la nature.
* *
La demande d'effets physiques - de quelque nature qu'ils soient, - fait toujours venir auprès de vous une foule d'esprits de toutes les catégories, mais qui sont loin d'être supérieurs.
(…)
La raison en est simple. D'abord, les Esprits élevés ne sont plus dans votre ambiance : - ils ne peuvent pas vivre dans votre lourde atmosphère : leurs fluides sont d'une nature spéciale, et ne peuvent s'allier avec les vôtres pour produire une manifestation matérielle.
En outre, le mélange des fluides pourrait-il se faire, - et il se fait en certains cas, dans le cas, par exemple, de l'évocation et de la prière, - il est bien certain que ces Esprits ne s'amuseraient pas à manifester leur présence en frappant sur des meubles ou en faisant résonner des tambours.
* *
Laissez-nous vous donner un dernier conseil.
- Ne cherchez jamais, par des pratiques extraordinaires, à aller dans le monde invisible. Le but qu'on se propose peut être bon, mais le chemin à suivre est des plus dangereux ; en outre, les moyens d'investigations que vous auriez dans ces conditions seraient bien peu sûrs.
- Vous développerez naturellement cette faculté en faisant du bien autour de vous. Et lorsque vous serez aussi parfaits qu'on peut l'être sur cette terre, alors, pendant votre sommeil, vous vous dégagerez facilement des liens terrestres, et vous pourrez faire du bien à ceux qui souffrent là-haut.
Ce n'est que par la prière et par une vie d'abnégation et de dévouement, que vous arriverez à ce résultat de pouvoir, - alternativement pendant la veille et pendant le sommeil,
- apporter sans cesse à tous, incarnés et désincarnés, un secours des plus puissants.
* *
- La pensée trop tendue vers le haut peut amener le dégagement, mais aussi l'obsession.
* *
N'usez pas de ces moyens pour aller sur un autre plan, et gardez votre équilibre et votre clairvoyance pour celui que vous habitez. Quand vous serez sur celui-ci, d'autres facultés se développeront que vous ne devez pas travailler actuellement.
- Chaque chose doit arriver en son temps ; et les imprudents qui veulent vivre sur les deux plans à la fois, ne vivent bien ni sur l'un ni sur l'autre.


* *

Ce texte nous donne les bases à suivre pour que la communication avec le monde spirituel soit faite dans les meilleures conditions, c'est à dire avec une vigilance constante, le discernement, l'équilibre, dans une intention pure. 

Nous allons l'analyser plus en profondeur point par point :

"Ce n'est que lorsque vos cœurs sont animés du seul désir de progresser et de faire le bien, que vous devez ouvrir cette porte redoutable sur l'invisible : et vous ne devez l'ouvrir qu'après avoir prié pour appeler près de vous ceux qui sont chargés de vous guider dans cette vie. Ils vous entoureront, ils vous garderont, et avec eux, vous n'aurez rien à redouter."

Cette phrase est d'une importance capitale : dans la communication avec l'invisible, il existe une Loi de synthonie, au niveau des pensées et des sentiments, qui fait que nous attirons à nous ce qui est "de même nature vibratoire". Cela signifie que si l'on veut entrer en communication avec des Esprits élévés, nous devons absolument avoir une intention pure. Communiquer dans un but noble, utile. Ensuite, lorsqu'il est dit qu'avant de tenter d'établir une communication il faut prier afin d'appeller près de nous nos guides et les bons Esprits qui nous protègent, il est primordial de comprendre qu'une prière juste "récitée" n'aura aucun effet. Les mots employés n'ont aucune importance, ce qui compte, c'est le fond : le sentiment qui vibre au fond de votre être et qui vous anime. La prière parfaite sera donc celle qui sortira de fond de votre coeur, avec vos propres mots. La pureté de l'intention et du sentiment : là est l'essentiel. 
* *

Car il y a toujours un certain danger, qui peut parfois devenir très grand, et pour les médiums et pour les assistants, lorsque, sans préparation morale, et dans le seul but de satisfaire une curiosité puérile, vous vous mettez en relations avec la tourbe des êtres mauvais qui vous entourent, et qui ne demandent qu'à se mêler à vous pour s'emparer de vos esprits et vous suggérer de mauvaises pensées.

En effet le danger est bien réel et toujours présent dans la communication avec l'invisible, mais il y a des moyens de se protéger et de les éviter, et cela s'apprend. Le premier travail (et la principale responsabilité) d'un médium, qui est d'ailleurs le plus difficile, c'est la préparation morale : travailler à sa réforme intime, pour nous transformer intérieurement et "vibratoirement", afin de nous trouver en harmonie avec les êtres des sphères supérieures. Si l'on entre en communication avec le monde invisible dans un simple but de curiosité, en agissant ainsi nous ouvrons grand la porte aux Esprits inférieurs qui n'attendent que ça. Lorsqu'il est dit que ces Esprits nous suggèrent de mauvaises pensées, cela est tout à fait réel et j'en fais l'expérience tous les jours : nous faisons tous l'expérience dans nos vies des pensées bonnes ou mauvaises qui nous viennent - par exemple, nous sommes traités d'une façon qui est totalement injuste, et du coup, nous avons d'un côté une petite voix qui nous dit, "allez laisse, ce n'est rien, ne réagis pas ça n'en vaut pas la peine", et de l'autre une petite voix qui nous pousse à réagir avec colère et à ne pas nous laisser faire" ... ces influences, très souvent, viennent d'Esprits désincarnés. Nous sommes soumis quotidiennement à des influences occultes sans même le savoir, et comme nous avons notre libre arbitre, il n'appartient qu'à nous d'écouter la voix qui nous souffle de rester calme, de laisser aller, d'être tolérents ... ou de choisir d'agir différemment. 

* *

La médiumnité peut être un grand bien ou un grand mal. Elle sera toujours un bien quand les intentions du médium et des assistants seront pures et élevées ; dans tous les autres cas, elle peut être très nuisible.

Cela est certain. C'est pour cela que le médium doit prendre conscience qu'il a une grande responsabilité, et qu'il doit absolument savoir discerner ; cela est d'une importance capitale. L'intention est la base pour obtenir de bonnes communications, mais elle ne nous garantit pas une protection contre les mauvais Esprits : seul le discernement peut nous protéger efficacement, en nous permettant de reconnaître avec quel type d'Esprit nous sommes en communication. Cela s'apprend, notamment grâce à l'échelle spirite contenue dans "Le livre des esprits", d'Allan Kardec. Lorsqu'on sait ce que dirait ou ne dirait pas un bon Esprit, et les moyens qu'emploient les Esprits inférieurs pour nous tromper, nous sommes alors en mesure de nous protéger de la meilleure façon possible. 
* *

À côté des mauvais qui cherchent à vous nuire, il y a les esprits légers, les ignorants, les faux savants, les esprits à systèmes, etc. - Ne les écoutez pas : ils vous feront perdre votre temps et vous induiront en erreur.

Eh oui, c'est une erreur de croire que simplement parce qu'ils sont Esprits, ils savent tout sur tout. Ils restent les mêmes que durant leur existence terrestre, la mort leur a simplement enlevé leur enveloppe corporelle, mais intérieurement, au niveau de leurs connaissances et de leur moralité, ils sont restés les mêmes. Ils n'en savent pas plus que vous sur bien des points. C'est très important d'avoir conscience de cela, et le seul moyen de savoir faire la différence entre le vrai et le faux, c'est d'apprendre à discerner. Le spiritisme est une science, la communication avec l'invisible est régie par des lois qu'il nous faut connaître si nous voulons que tout se passe au mieux. Cela demande du travail, mais c'est indispensable. 

* *

Ne jugez la communication que d'après elle-même, et non pas d'après sa source, car elle est bien souvent trompeuse. Soyez toujours très prudents, et n'acceptez rien à la légère.
Il ne faut pas plus considérer un conseil parce qu'il vient de ce côté, que s'il venait d'un ami terrestre. Notre condition de désincarné ne doit absolument rien ajouter à notre causerie. Nous ne sommes hélas ! ni plus savants, ni plus moraux.
Je ne parle pas, bien entendu, des esprits sages et élevés, des guides que vous avez aussi bien sur la terre que chez nous : Je parle de la majorité.
Or, on a le grand tort d'attribuer en général une grande importance d'écouter avec componction et soumission les avis de l'au-delà, parce qu'ils ont passé les murailles. Cela ne doit pas être. Traitez-nous comme si nous étions encore vos camarades terrestres, car la mort, je le répète, ne donne, du jour au lendemain, ni la sagesse ni la moralité.
- Il faut juger, choisir et adopter en toute liberté, de quelque côté que viennent les conseils.

Ici, on nous dit que nous ne devons juger la communication que d'après "elle même", c'est à dire d'après le contenu du message, et non d'après sa source, c'est à dire, la signature, car l'Esprit peut dire ce qu'il veut, ce n'est pas pour ça que c'est la vérité. Les Esprits menteurs pullulent dans l'invisible. Vous devez considérer un message reçu du monde invisible, comme une lettre anonyme que vous auriez trouvée dans votre boîte aux lettres : pour savoir de qui elle provient, vous l'analyseriez, vous scruteriez chaque mot, le language employé, le fond des idées, et ainsi, vous auriez déjà une idée du type de personne qui l'a émise, et du degré de crédibilité que vous pouvez lui accorder. Il faut rester constamment vigilants, analyser froidement le contenu des messages reçus, en n'y mettant aucun émotionnel, et discerner.  
* *

Ne demandez jamais à l'au-delà des conseils pour vos affaires terrestres ; vous avez, pour les résoudre, votre jugement et votre liberté.
Ne lui demandez pas la solution des grands problèmes métaphysiques ou l'explication des lois de l'univers et des secrets de la nature.

C'est un point primordial dans la communication avec les Esprits. Lorsqu'on se découvre des facultés médiumniques, que l'on débute dans la communication avec l'invisible et que nous sommes convaincus d'être en contact avec nos guides, ou avec notre ange gardien, bref, avec des Esprits élevés et bienveillants, nous leur demandons conseil pour des difficultés qui surgissent dans notre vie, comme nous le ferions avec un ami en qui nous avons confiance ... mais tout le danger est là : on ne peut pas faire confiance lorsqu'on communique avec l'invisible, parce que derrière l'invisibilité peut se trouver n'importe qui. De plus, où serait notre mérite si pour chaque difficulté à surmonter dans notre vie, la solution nous était donnée ? Si pour toutes les grandes énigmes de la vie, les réponses nous étaient offertes ? Non. C'est à nous de mener notre vie, de prendre nos propres décisions, de chercher la meilleure attitude à adopter en faisant appel à notre conscience, à notre coeur, et de faire de nouvelles découvertes grâce à nos propres recherches, et à notre travail. C'est ainsi que cela doit se passer. 
* *

La demande d'effets physiques - de quelque nature qu'ils soient, - fait toujours venir auprès de vous une foule d'esprits de toutes les catégories, mais qui sont loin d'être supérieurs.
(…)
La raison en est simple. D'abord, les Esprits élevés ne sont plus dans votre ambiance : - ils ne peuvent pas vivre dans votre lourde atmosphère : leurs fluides sont d'une nature spéciale, et ne peuvent s'allier avec les vôtres pour produire une manifestation matérielle.
En outre, le mélange des fluides pourrait-il se faire, - et il se fait en certains cas, dans le cas, par exemple, de l'évocation et de la prière, - il est bien certain que ces Esprits ne s'amuseraient pas à manifester leur présence en frappant sur des meubles ou en faisant résonner des tambours.

Ce que l'on apelle en spiritisme "les effets physiques" sont tous les effets produits par la volonté d'un Esprit désincarné, mais qui frappent nos sens physiques : les bruits, les coups dans les murs, tout ce qui à trait à la matière physique. Les Esprits qui se prêtent à ce genre de manifestation ne sont pas des Esprits élevés. 
* *

Laissez-nous vous donner un dernier conseil.
- Ne cherchez jamais, par des pratiques extraordinaires, à aller dans le monde invisible. Le but qu'on se propose peut être bon, mais le chemin à suivre est des plus dangereux ; en outre, les moyens d'investigations que vous auriez dans ces conditions seraient bien peu sûrs.
- Vous développerez naturellement cette faculté en faisant du bien autour de vous. Et lorsque vous serez aussi parfaits qu'on peut l'être sur cette terre, alors, pendant votre sommeil, vous vous dégagerez facilement des liens terrestres, et vous pourrez faire du bien à ceux qui souffrent là-haut.
Ce n'est que par la prière et par une vie d'abnégation et de dévouement, que vous arriverez à ce résultat de pouvoir, - alternativement pendant la veille et pendant le sommeil,
- apporter sans cesse à tous, incarnés et désincarnés, un secours des plus puissants.

Il ne faut pas essayer, par des pratiques quelles qu'elles soient (méditation, respiration) de forcer nos facultés psychiques dans le but par exemple de provoquer une décorporation, un voyage astral, etc. Nos facultés se développent au bon moment pour nous, selon le chemin de vie qui est le nôtre. Il ne faut pas essayer de "forcer". Le moyen le meilleur et le plus rapide pour développer nos facultés spirituelles, c'est de travailler à notre auto-perfectionnement, apprendre à aimer, nous mettre au service des autres, faire le bien, en toute circonstance. 
* *

- La pensée trop tendue vers le haut peut amener le dégagement, mais aussi l'obsession.

J'en sais quelque chose ... 

Il faut toujours garder notre équilibre. Nous vivons sur terre. Notre vie ici est importante. Ce n'est pas bon d'avoir nos pensées continuellement tournées vers le monde spirituel, il faut rester ancrés. Vivre "ici et maintenant". C'est vraiment important. 
* *

N'usez pas de ces moyens pour aller sur un autre plan, et gardez votre équilibre et votre clairvoyance pour celui que vous habitez. Quand vous serez sur celui-ci, d'autres facultés se développeront que vous ne devez pas travailler actuellement.
- Chaque chose doit arriver en son temps ; et les imprudents qui veulent vivre sur les deux plans à la fois, ne vivent bien ni sur l'un ni sur l'autre.

Tout est dit : nous devons vivre notre vie, ne pas essayer de forcer le développement de nos capacités, mais au contraire, lâcher prise et nous laisser guider. Personnellement, j'ai pu voir, véritablement, que les choses étaient déclenchées dans le monde spirituel, au bon moment pour nous. J'en ai fait l'expérience lorsque fin 2012 mon guide m'a dit par écriture automatique : "tes facultés vont se développer très vite à partir de maintenant." Dans les jours qui ont suivi, j'ai commencé à développer la clairaudience (entendre les Esprits dans ma tête), la clairvoyance (voir les Esprits), et la psychophonie (les Esprits parlent par ma bouche). C'est bien la preuve que ce sont EUX qui ont la capacité de débloquer nos capacités au bon moment. Tout ce que nous avons à faire, c'est de travailler à être un bon instrument médiumnique, et pour y arriver, il nous faut apprendre à aimer. Travailler à notre réforme intime, afin de nous élever vibratoirement, et d'attirer à nous des Esprits bons et bienveillants qui nous aideront.
* *

J'espère que cet article vous aura aidés à comprendre que la communication avec le monde spirituel est régie par des lois, et qu'il est primordial d'étudier avant de se lancer aveuglément dans la pratique, si l'on veut se protéger efficacement.